Comment soigner les boutons de fièvre et herpès

Causes et transmission de l’herpès génital

Le virus de l’herpès est ce que l’on peut appeler « un virus dormant », c’est à dire qu’une fois qu’il a été contracté, des poussées d’herpès peuvent apparaître à n’importe quel moment et même des années après. Une personne infecté par le virus de l’herpès, est infecté pour la vie. Il n’y a pas de vaccins ou de traitement permettant d’éliminer totalement ce virus.


Transmission et contamination du virus de l’herpès génital

Le virus de l’herpès génital appelé HSV-2 (Herpès simplex virus) est un virus extrêmement contagieux. Une personne touchée par le virus de l’herpès est particulièrement contagieuse dans les premiers jours d’une poussée lorsque les vésicules sont pleines de liquides renfermant lui-même le virus. Néanmoins, la contagion peut aussi avoir lieu avant qu’aucun symptômes n’apparaissent.

La primo infection (première infection du virus) d’une personne peut être provoquée dans de nombreuses situation :

  • Lors d’une relation sexuelle surtout si elle est non protégée. En effet, le contact entre une muqueuse infecté et une muqueuse saine provoque la transmission du virus
  • Par un simple contact entre une peau saine (ou une muqueuse saine) et une peau infecté (lorsqu’une testicule infecté touche les fesses d’une autre personne par exemple)
  • Un contact entre une peau saine et les sécrétions vaginales d’une personne infecté
  • Dans certains cas, le simple contact entre la salive d’une personne infecté et une peau ou une muqueuse saine provoque la contagion. Lors de rapport oraux, le virus de l’herpès labial peut entraîner l’apparition d’un herpès génital


A noter, qu’il est aussi possible, parfois, de s’auto-inoculer le virus de l’herpès génital. Par exemple, une personne touchée par l’herpès labial et qui se frotte la bouche puis les parties génitales peut se transmettre à lui même un herpès génital. Cet exemple illustre la nécessité d’une hygiène irréprochable lors d’une infection par le virus de l’herpès.

La transmission de la mère à l’enfant lors de l’accouchement est tout à fait possible. Les femmes infectés par l’herpès génitale lors de leur grossesse doivent souvent procéder à une césarienne afin de limiter la transmission du virus à leur enfant.

A l’attention des couples : Lorsque votre partenaire est infecté par un herpès génital, cela ne signifie pas nécessairement qu’il a eu des rapports sexuels avec une autre personne. Le virus a pu être contracté des années auparavant et être resté inactif pendant tout ce temps (voir le virus de l’herpès, qu’est ce que c’est)


Les causes de la réapparition de l’herpès génital

Comme expliqué dans l’article consacré à la définition de l’herpès génital, le virus à l’origine de cette maladie (le HSV) peut ressurgir à n’importe quel moment une fois qu’il a été contracté. Néanmoins, certains facteurs favorise sa résurgence :

  • Un état de stress ou de fatigue importante peut entraîner le réveil du virus de l’herpès
  • Des irritations au niveau des muqueuses provoqué par de fortes frictions
  • Les menstruations peuvent aussi provoquer la résurgence de l’herpès
  • Certains traitements à base de cortisone qui affaiblissent le système immunitaire
  • Le soleil peut lui aussi être un facteur déclenchant de la réapparition de la maladie

La fréquence de réapparition du virus est très variable d’une personne à l’autre. En dehors des facteurs ci-dessus, la génétique peut être un élément déterminant de la fréquence et de la vigueur des poussées d’herpès génital. Un traitement adapté dès les premiers symptômes permettra de diminuer la durée et la virulence des poussées.

Pour en savoir plus, lisez la suite sur les symptômes de l’herpès génital

 

 

Sur le même sujet

1 commentaire
  1. bonjour
    Ma question, c’ est de savoir si une femme qui as l herpes et c est dormant chez elle peut elle contaminé son partenaire lors d un rapport sexuel non protégé ou rapport oral?

Laisser une réponse